Glaucome.net - Le glaucome sur COCNet - pages professionnellesCOCNet

COCNet les pages professionnelles   INFORMATION PROFESSIONNELLE

MATERIELCOCNet - pages professionnelles - matériel en ophtalmologie SOMMAIRE


Stratégie rapide TOP

en périmétrie automatisée Octopus

Y.Lachkar, O.Barrault, M.Lehrer,

A.Lefrançois2, Ph.Demailly

Institut du Glaucome – Fondation Hôpital Saint-Joseph – Paris

2 3, rue Margueritte – 75017 Paris


OBJECTIF DE L’ÉTUDE

La périmétrie automatisée a été introduite il y a une quinzaine d’années et elle est devenue l’examen de choix pour le diagnostic et le suivi du glaucome.

Des programmes rapides de périmétrie ont été introduits progressivement mais le problème est de savoir si la réduction de la durée de l’examen n’altère pas sa fiabilité.

Le but de ce travail est de comparer les résultats obtenus avec une stratégie standard de champ visuel automatisé (programme 32 de l’Octopus) avec une nouvelle stratégie rapide dite TOP (Tendency Oriented Perimetry) en périmétrie automatisée Octopus.

MATERIEL ET METHODES

POPULATION

TECHNIQUE

Réalisation d’un programme standard (programme 32) puis après quelques minutes de repos d’un programme rapide " TOP " par la même périmétriste dans les mêmes conditions d’examen (diamètre pupillaire – réfraction).

PRINCIPE DE LA STRATEGIE " TOP "

Le principe théorique de la stratégie " TOP " est lié au principe d’interdépendance proximale entre des valeurs seuils de localisation voisine

En périmétrie standard le stimulus présenté tient compte de l’âge et de la sensibilité différentielle théorique de chaque point sans tenir compte des réponses obtenues pour les points adjacents.

La stratégie " TOP " utilise un algorithme qui tient compte des réponses du patient dans une zone donnée pour présenter le stimulus voisin

 Quatre grilles, comprenant chacune 19 points espacés de 12°, juxtaposées sont présentées successivement avec pour chaque grille des valeurs qui tiennent compte des résultats des grilles précédentes (fig 1).

Pour démarrer le test on considère que les valeurs seuils du patients sont égales au moins à la moitié de la valeur seuil normale. Puis en fonction du résultat (vu ou non vu) des marches sont utilisées selon un algorithme 4-2-1 pour parvenir au seuil (fig 2).

 RÉSULTATS

PARAMÈTRES ÉTUDIÉS

 ANALYSE STATISTIQUE

Les résultats ont été analysés de façon globale (tableau I)

et pour chacun des 3 groupes :

Les résultats montrent un gain de temps significatif dans tous les groupes (moins de 3 min au lieu de 12 min en stratégie classique). Il n’a pas été retrouvé de différence significative pour l’ensemble des paramètres sauf pour la variance (LV) aussi bien pour l’analyse globale que dans chacun des groupes.

CONCLUSION

La stratégie " TOP " (Tendency Oriented Perimetry) permet de réduire considérablement le temps d’examen du relevé du champ visuel en périmétrie automatisée, sans diminuer le nombre de points testés.
Ce gain de temps semble se faire aux dépens d’une perte de précision dans le calcul exact de la profondeur des scotomes.
La stratégie " TOP " donne un bon aspect global du champ visuel et permet de séparer le normal du pathologique.
D’autres études sont nécessaires pour préciser sa place dans le suivi des déficits pour un même patient.


© MediaMed - 26b.1.4 2007-251016