COCNet - Ophtalmologie

 

Glaucome.net

 

OPHTALMOLOGIE

 

COCNet    

Informations tout public
Accueil

 

Basse vision
Malvoyance

 

Glaucome.net
Glaucome

 

En bref
En bref

 

Agora
Agora

 

 

Liens
Liens

 

 

Informations tout public

 

 

Confort de lecture - Cliquer ici

Pensez à imprimer cette page, afin de la lire ou la relire plus aisément. Avec Netscape, vous pouvez cliquer sur cette icone. Si vous utilisez un autre navigateur, utilisez sa commande d'impression. COCNet  Informations


La cataracte


Dossier


Définition et signes cliniques

Les différents types

Le diagnostic : bilan ophtalmologique

Le traitement chirurgical

Le suivi post-opératoire

La cataracte est la perte de transparence du cristallin

Le cristallin est une lentille, ressemblant à verre de lunettes, plus puissant et plus petit, en arrière de l'iris.

Cette perte de transparence traduit la mort de l'ensemble ou d'une partie des cellules cristalliniennes.


La baisse de la vision est le principal signe clinique

Les signes cliniques sont les manifestations par lesquelles une maladie est révélée.

La cataracte se manifeste par une baisse de la vision.

L'acuité visuelle diminuera de façon lente et progressive, en quelques mois ou quelques années. Certaines situations peuvent provoquer une cataracte d'évolution plus rapide, comme certains traumatismes, des chocs brutaux au niveau de l'œil (par projection d'un bouchon de champagne, par exemple), ou encore un traumatisme crânien violent, comme on en rencontre dans les accidents graves de la circulation.

Fait qui attire l'attention de l'ophtalmologiste, la vision de loin est diminuée alors que la vision de près est relativement préservée (bien que cela puisse être inversé dans certaines cataractes postérieures).


D'autres signes peuvent être constatés avec une fréquence variable

Les éblouissements surviennent souvent le soir, la lumière des ampoules allumées crée alors des halos gênants. Les phares de voitures peuvent ainsi être en cause, ce qui, associé avec la baisse de vision, génère des situations parfois dangereuses pour les automobilistes concernés.

La myopisation est liée à la modification de la couleur et de la transparence du cristallin. Il arrive ainsi que sa puissance optique se modifie. Les anciennes lunettes peuvent alors devenir inutiles ou inefficaces. Changer les verres correcteurs peut amener une amélioration transitoire, dont la durée d'efficacité est impossible à apprécier.

L'hypermétropisation est un phénomène semblable à la myopisation, mais dans un sens optique inverse.

La diplopie monoculaire désigne le fait de voir double avec un seul œil. L'évolution de la cataracte n'opacifie pas toujours de façon homogène le cristallin, aussi il existe des phénomènes de distorsions optiques responsables de vision double sur l'œil ainsi atteint.

L'altération de la sensibilité du contraste est peu spécifique, classique, bien que sans utilité pratique.

QL


INFORMATION sommaire COCNet informations

Liens en ophtalmologie COCNet liens

© MediaMed - 1094c1.1 050606

Les sites MediaMed