COCNet - Ophtalmologie

 

Glaucome.net - Le glaucome sur COCNet

 

OPHTALMOLOGIE

 

COCNet    

Informations tout public
Accueil

 

Basse vision
Malvoyance

 

Glaucome.net
Glaucome

 

En bref
En bref

 

Agora
Agora

 

 

Liens
Liens

 

 

Informations tout public

 

 

Confort de lectureAgrandissement 22 px. - Cliquer ici

Pensez à imprimer cette page, afin de la lire ou la relire plus aisément. Avec Netscape, vous pouvez cliquer sur cette icone. Si vous utilisez un autre navigateur, utilisez sa commande d'impression. COCNet  Informations


La cataracte


Dossier


Définition et signes cliniques

Les différents types

Le diagnostic : bilan ophtalmologique

Le traitement chirurgical

Le suivi post-opératoire

Le traitement chirurgical

Il est proposé au patient une intervention de la cataracte si les espoirs de récupération visuelle sont fondés et si le patient est gêné. Une indication impérative de la chirurgie est parfois possible mais reste rare, aussi c'est en accord avec le patient que le chirurgien fixe une date opératoire.

L'intervention est réalisée dans un bloc opératoire. Rappelons, pour l'anecdote, que des équipes russes ont mis sur pied une structure pour opérer à domicile certains patients de la cataracte ; les résultats sont bons, notamment concernant les complications infectieuses qui ne semblent pas plus fréquentes. Mais la France ne connaît pas de problème géographique de couverture médicale, aussi mieux vaut réaliser cette chirurgie au sein d'une structure adaptée.

Certains cabinets d'ophtalmologie sont équipés d'un véritable bloc opératoire et peuvent réaliser l'intervention dans leurs murs, mais cela reste marginal. Le plus souvent, c'est dans un établissement médico-chirurgical, clinique ou hôpital, que l'opération est effectuée.

Il n'est pas pratiqué de chirurgie de la cataracte pour les deux yeux le même jour ; le risque infectieux qui est faible, mais qui n'est pas nul, ne l'autorise pas. Classiquement, il est plus prudent d'attendre quatre semaines entre l'intervention de chaque œil. Ce délai permet de constater les résultats de la chirurgie du premier œil avant d'envisager à nouveau les risques pour le second œil.

La technique chirurgicale de référence est, en 2006, l'extraction extracapsulaire du cristallin par phakoémulsification, c'est-à-dire par ultrasons. Il n'est pas rare de rencontrer des patients qui pensent que la cataracte peut être opérée au laser. C'est une erreur le plus souvent. Certaines machines utilisant une source laser ont été mises au point depuis le début des années 90, mais leur usage demeure, en général, du domaine de la recherche. En revanche, le laser est utilisé dans le cadre de la cataracte secondaire, c'est-à-dire dans le cas où le sac dans lequel est disposé le cristallin artificiel s'opacifie, dans les mois ou les années qui suivent l'intervention de la cataracte (20 à 70 % des cas). On utilise alors un laser (laser Nd:YAG) afin de déchirer la capsule postérieure, sans pénétrer à l'intérieur de l'œil.

QL
2006

Fiches d'information des patients établies par la Société française d'ophtalmologie et le Syndicat national des ophtalmologistes de France


INFORMATION sommaire COCNet informations

Liens en ophtalmologie COCNet liens

© MediaMed - 1094c4.3 206-070916

Les sites MediaMed