COCNet accueil
1

2

3

4

5

6

8

Les recertifiés - Feuilleton
RETOUR

Le Feuilleton de L'été

RETOUR     EPISODE 1    épisode suivant

La recertification est un sujet trop grave pour ne pas retenir toute l'attention du syndicat. Les premiers recertifiés nous écrivent déjà, leur expérience sera précieuse à d'autres.

Ont été retenues les lettres de:

- madame le Pr S, 58 ans, 6 enfants, un mari commandant de gendarmerie, dirige un service spécialisé dans la rétine. Son appartenance au conseil scientifique du JFO, lui a créé de nombreux ennemis dans le monde universitaire: en refusant certains articles, elle a empêché des confrères importants de se rendre en Amérique avec leur secrétaire. On connaît tous l'importance dans une carrière universitaire des congrès pan-américains: 2 heures de queue à Boston, 10 mn d'accrochage du poster; puis 8 jours à Acapulco avec la queue le plus souvent possible et le téléphone décroché. La recertification sera dure pour elle

- monsieur le Dr D. Ancien interne des Quinze-Vingts, ancien chef de clinique à l'Hôtel Dieu. Huit cent cataractes par an en région parisienne. Une vie relationnelle infernale, d'innombrables maîtresses dans le monde de l'ophtalmologie toutes jalouses comme des tigresses, des cocktails, un dentier refait à neuf tous les ans. A quitté très vite son poste d'attaché en traitant son ex patronne de "mal baisée". Sa recertification est incertaine, risque de devoir refaire ses preuves lors de l'examen pratique

- madame le Dr Maryline de L. 40 ans, mais très jeune. Maryline, CES dans les années 80 a toujours préféré la manucure au bloc. Sa thèse sur "la mortalité des lapins après vitrectomie" date d'une époque ou il y avait plus de candidats que de sujets de thèse. Au moins a-t-elle gardé les peaux pour sa boniche en regrettant que l'hôtel dieu ne greffe pas les visons. A continué de se conjuguer au féminin, pom-pom girl à ophtalmofoot, s'est installée à coté de "chez Jean-Louis" son coiffeur à Neuilly et pratique les même tarifs 450 FR la cs qui suit l'évolution de la mode avec le même tact et la même mesure. A su se constituer un réseau de correspondants fidèles à qui elle envoie sa chirurgie ,en échange de lentilles, corps étrangers sous palpébraux, allergies au maquillage, problèmes sentimentaux ... Secteur 2 par conviction, le nouveau secteur d'excellence lui parait naturellement fait pour elle. Sa recertification s'annonce sans problèmes.

Les candidats au casse croûte sont sous vos yeux. Quels efforts vont-ils devoir consentir, coucheront-ils ou pas ..?

Le comité rédactionnel du snof a décidé de publier ces mels afin de ne pas  perdre le petit coté "people" qui fait le charme de sa liste

Bonnes vacances à ceux qui rigoleront moins quand ce sera leur tour

TOUTE RESSEMBLANCE AVEC DES PERSONNES EXISTANTES OU AYANT EXISTEES EST FORCEMENT FORTUITE.     épisode suivant

feuilleton@ophtalmo.net   (11/07/99)    épisode suivant

Débats Listesnof

Réagissez, donnez votre opinion, laissez votre contribution en remplissant notre formulaire Ecrivez sur OpiMed - écrivez sur COCNet

OpiMedOpiMed : les pages professionnelles


    © MediaMed - 701.3 010309