Pensez à imprimer cette page, afin de la lire ou la relire plus aisément. Avec Netscape, vous pouvez cliquer sur cette icone. Si vous utilisez un autre navigateur, utilisez sa commande d'impression.[COCNet] COCNet  Informations

Les Yeux du Nourrisson

Dès sa naissance, nous attendons que Bébé ouvre les yeux, qu’il fasse connaissance avec son nouveau milieu, sa famille et nous livre les premiers secrets de son regard.
A la maternité, les parents ne sont pas isolés, le personnel soignant, la consultation du pédiatre sont autant d’aides compétentes et rassurantes pour constater que tout est normal.
De retour à la maison, à la joie s’ajoute de nouvelles responsabilités, observer et favoriser le développement de l’enfant, en le préservant des accidents et maladies.
Le regard du nourrisson est déjà un élément essentiel de son comportement.

Comment ses yeux s’éveillent

Ce qui doit être dit et montré sans retard au médecin

Cette évolution normale est heureusement et de loin la plus fréquente, les consultations obligatoires de la PMI ou du pédiatre sont destinées à dépister d’éventuelles anomalies.

Mais l’examen de l’œil d’un tout-petit n’est pas facile pour ces médecins, qui se trouvent souvent dans des conditions de vétérinaire avec en plus des pleurs et des cris. C’est donc aux parents de les aider et de les alerter sur un comportement bizarre de l’enfant ou de ce qu’ils ont remarqué d’anormal, en voici des exemples.

  • Un trouble du comportement du nourrisson
    • ses yeux ne suivent pas les objets ni les lumières en mouvement
    • il ne cligne pas devant la menace d’un objet ou une forte lumière
    • il reste indifférent aux personnes de son entourage
    • il ne sourit pas
    • il ne réagit pas quand on lui montre son biberon
    • il ne saisit pas les objets ou les jouets qui lui sont présentés
    • il est très gêné par la lumière, il s’en détourne et s’en protège
    • il s’enfonce les doigts ou les poings dans les yeux.
  • Des mouvements anormaux des yeux
    • les yeux plafonnent
    • un œil ou les deux yeux sont fréquemment déviés
    • les deux yeux ne se déplacent pas de façon symétrique
    • un œil ou les deux yeux restent immobiles
    • les yeux sont parfois animés de secousses pendulaires.
  • Une anomalie des paupières
    • un œil ou les deux yeux s’ouvrent de façon incomplète
    • un œil ou les deux yeux se ferment mal.

  • Une anomalie de position des globes oculaires
    • un œil ou les deux yeux sont trop enfoncés
    • un œil ou les deux yeux sont trop ressortis.
  • Une anomalie des yeux
    • un œil ou les deux yeux sont souvent rouges
    • un œil ou les deux yeux sont souvent purulents et collés
    • un œil ou les deux yeux sont larmoyants
    • les deux yeux n’ont pas un aspect symétrique
    • ils sont de taille différente
    • un œil ou les deux yeux sont plus grand que la normale
    • les deux iris ont une coloration différente
    • un œil ou les deux yeux ont une pupille qui ne réagit pas à la lumière
    • les deux yeux ont des pupilles de taille différente
    • une pupille n’est pas ronde mais déformée
    • une pupille n’est pas noire mais blanche ou a reflet anormal
    • un œil ou les deux yeux ont la cornée qui ne semble pas transparente

Le seul intérêt de cette longue liste est de montrer la grande variété des alertes pouvant permettre de dépister des affections plus ou moins importantes.
De toute façon, dès que les parents ont une inquiétude sur l’appareil visuel de leur enfant, la prudence est de consulter rapidement leur médecin.

Il est parfois difficile de savoir si on est en présence d'une anomalie, citons quelques pièges :

Soins des yeux du nourrisson

RETOURLES YEUX DE VOTRE ENFANT sommairePATAT SIT

MALVOYANCE    Le dossier

   COCNet Agora  

Sur MediaMed

RETOUR


© MediaMed - 2467.1 page remise à jour 21 01 02