Accueil COCNet Ophtalmologie

COCNet OphtalmologieOphtalmologie COCNet Les pages professionnelles

IntermédiaArchives Intermédia Ophtalmologie



Moins de contraste en cas de dépression
par COCNet le 28-07-2010 à 22:53
Pensez à imprimer cet article, afin de le lire ou le relire plus aisément.Imprimer


Le langage courant recèle des secrets. En cas de dépression, on parle volontiers de voir la vie en noir et les travaux de l'équipe de Ludger Tebartz van Elst (université de Fribourg, Suisse) montrent que la sensibilité rétinienne aux contrastes (SRC) des individus concernés est significativement diminuée.

Cette mesure pourrait constituer un marqueur objectif de la maladie et être utile à de futures recherches.
L’électrorétinogramme de 40 sujets témoins a été comparé à celui de 40 patients atteints (20 patients traités et 20 autres non traités). La SRC des malades est apparue abaissée de manière très importante, avec ou sans traitement. La corrélation statistique entre la mesure de la SRC et la gravité du trouble psychiatrique a été très élevée. La mesure de la SRC a permis de séparer les patients atteints de dépression des sujets témoins avec une spécificité de 92,5 % et une sensibilité de 77,5 %.


HG


Bubl E, et al. Seeing gray when feeling blue? Depression can be measured in the eye of the diseased. Biological psychiatry 2010;68:205-8.

Bookmark and Share

1996-2011 COCNet MediaMed - Iroises 6b2xp.5