Accueil COCNet Ophtalmologie

COCNet OphtalmologieOphtalmologie COCNet Les pages professionnelles

IntermédiaArchives Intermédia Ophtalmologie



Ménopause : le traitement hormonal substitutif réduit le risque de cataracte
par COCNet le 08-06-2005 à 13:45
Pensez à imprimer cet article, afin de le lire ou le relire plus aisément.Imprimer


Vingt millions de femmes ménopausées dans le monde suivaient un traitement hormonal substitutif à la fin des années 1990. Des travaux récents ont attesté le risque accru de cancer du sein en cas d'utilisation prolongée de cette hormonothérapie de remplacement et des études plus anciennes avaient suggéré un effet protecteur sur le plan cardiovasculaire, qui n'a pas été confirmé. Le bénéfice est cependant certain concernant l'amélioration des symptômes et des troubles fonctionnels de la ménopause, la prévention de l'ostéoporose et la diminution du risque fracturaire chez la femme après la ménopause. Des travaux de laboratoire ont également évoqué la possibilité d'une action protectrice sur le plan oculaire contre le développement des opacités cristalliniennes.

En dépit de ces résultats sur modèle animal, les études épidémiologiques n'ont pas montré jusqu'alors d'association entre l'hormonothérapie substitutive et une baisse de l'incidence de la cataracte.

L'analyse des données de la General Practice Research Database britannique (1), concernant 10 000 femmes de 45 ans et plus et 10 000 sujets témoins appariés selon l'âge, les habitudes médicales et le calendrier hormonal, a apporté de nouveaux éléments. Les traitements hormonaux substitutifs par estrogènes seuls et par associations estroprogestatives sont apparus associés à une faible diminution du risque de cataracte avec un odds ratio de 0,81 (IC 95 % : 0,71-0,94) et 0,86 (IC 95 % : 0,72-1,02), respectivement. La cataracte est une cause majeure de malvoyance et de cécité dans le monde avec 16 millions d'individus atteints en 1997 et probablement 40 millions en 2020. La prise en charge de cette affection est partout un enjeu essentiel de santé publique.

Ces nouveaux résultats sont à mettre au crédit du traitement hormonal substitutif après la ménopause, dont les indications doivent cependant continuer d'être soigneusement pesées en fonction des risques qu'il comporte (2).


Copyright JIM

HG

1.Aina F O, et al. Hormone replacement therapy and cataract: a population-based case-control study.” Eye 2005, ajo 050422.
2.Traitement hormonal substitutif et cancer du sein. MediaMedG

Bookmark and Share

1996-2011 COCNet MediaMed - Iroises 6b2xp.5