Pensez à imprimer cette page, afin de la lire ou la relire plus aisément. Avec Netscape, vous pouvez cliquer sur cette icone. Si vous utilisez un autre navigateur, utilisez sa commande d'impression.

Traitement de l'iris au LASER

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Vous souffrez d'une atteinte de l'iris responsable d'un glaucome ou susceptible de favoriser l'évolution d'une maladie glaucomateuse. Votre ophtalmologiste vous propose un traitement par le LASER (iridotomie ou iridectomie) car il constitue le moyen le plus approprié d'y remédier.

Cette fiche contient l'information sur l'intervention qui vous est proposée, sur ses résultats et sur ses risques.


Indications

L'iris est le diaphragme coloré directement visible dans l'oeil, centré par la pupille. L'ablation d'un fragment de l'iris au LASER est destinée, par la réalisation d'un orifice:

Modalités

L'intervention s'effectue en ambulatoire. Le patient est assis devant l'appareil. Le traitement est effectué avec interposition d'un verre placé sur l'oeil qui facilite le travail du médecin et permet de garder l'oeil immobile. Celui-ci est insensibilisé par l'instillation de gouttes. Plusieurs types d'appareillage LASER peuvent être utilisés (LASER à l'Argon ou LASER diode, LASER Nd:YAG) en fonction du diagnostic, de l'aspect et de la couleur de l'iris. Dans certains cas, deux LASERs différents sont utilisés lors d'une même intervention. La réalisation d'une ouverture dans l'iris est faite sans ouverture du globe oculaire. Des douleurs modérées, à type de piqûres, brulures, chocs, peuvent être ressenties malgré l'anesthésie.

Evolution

Dans la très grande majorité des cas, l'oeil opéré est indolore. Il peut présenter une inflammation pendant quelques jours. Il est fréquent d'observer une augmentation transitoire de la pression intra-oculaire ainsi qu'une hémorragie intraoculaire, rapidement régressive. Le patient peut regagner son domicile dans les heures qui suivent. Il doit observer un traitement pendant quelques jours.

Ce traitement, destiné à combattre les effets indésirables eventuels, peut associer un collyre anti-inflammatoire, un traitement abaissant la pression intra-oculaire, et un collyre dilatant la pupille. Ce dernier occasionne une gène visuelle prédominante en vision de près, et interdisant la conduite automobile. Il convient, par conséquent, si vous êtes en activité, de prévoir un arrêt de travail durant la durée du traitement. Tous les médicaments utilisés comportent également des contre-indications et des effets secondaires indésirables sur le plan local ou général. Vous devrez en lire attentivement les notices d'emploi et rapporter toute anomalie à votre ophtalmologiste.

Votre ophtalmologiste va vous examiner dans la semaine suivant l'intervention à une ou plusieurs reprises, et reste à votre disposition pour répondre à vos questions.

Complications


Votre ophtalmologiste est disposé à répondre à toute question complémentaire que vous souhaiteriez lui poser.

Les dispositions réglementaires font obligation au médecin de prouver qu'il a fourni l'information au patient. Aussi vous demande-t-on de signer ce document dont le double est conservé par votre médecin.

Je soussigné ...........................................................................reconnais que la nature de l'examen ou de l'intervention, ainsi que ses risques, m'ont été expliqués en termes que j'ai compris, et qu'il a été répondu de façon satisfaisante à toutes les questions que j'ai posées.

J'ai disposé d'un délai de réflexion suffisant et                                              Date et Signature :                              

 donne mon accord

 ne donne pas mon accord                                                

pour la réalisation de l'acte qui m'est proposé.

Source : Opération de l'iris - fiche d'information n°6 SFO/SNOF


COCNetRETOUR www.glaucorum.fr.fm  le forum glaucome sur COCNet Agora

Glaucome.net - Le glaucome sur COCNet

© MediaMed - 349b.2.2 page remise à jour 08 04 02