COCNet

 MEDECINE
GENERALE ET
OPHTALMOLOGIE
sommaire

COCNet / FMC

les pages laser
sommaire

Effets thermiques

Effets mécaniques

Effets photoablatifs

 

RETOUR 

Glaucome.net - Le glaucome sur COCNet - pages professionnellesL'iridotomie périphérique au laser

 

Cette intervention est le plus souvent réalisée en additionnant un effet thermique et un effet mécanique. Le geste consiste à établir une communication entre la chambre antérieure et la chambre postérieure au niveau de l'iris pour permettre à l'humeur aqueuse de mieux circuler. C'est une intervention de prévention d'une éventuelle crise de glaucome aigu.

Les indications sont représentées par le glaucome par fermeture de l'angle en dehors des périodes aiguës, l'oeil adelphe d'un glaucomateux à angle fermé, le glaucome mixte, le bloc pupillaire de l'aphaque ou du pseudophaque, le glaucome pigmentaire.

La préparation médicale est la suivante : pilocarpine en collyre pour provoquer un myosis, acétazolamide per os pour diminuer la pression intra oculaire, anti-inflammatoires non stéroidiens en collyre pour inhiber la synthèse des prostaglandines.

L'opérateur utilise habituellement une combinaison des deux lasers: préparation à l'Argon pour coaguler les vaisseaux et amincir l'iris (effet thermique), perforation au Nd: YAG (effet mécanique). Le geste est généralement réalisé dans les quadrants horaires entre 10H et 2 H pour que l'iridotomie soit cachée par la paupière supérieure. Après l'intervention le collyre anti-inflammatoire et l'acétazolamide sont poursuivis, la pilocarpine est arrêtée, on dilate au contraire la pupille du patient pour éviter la formation de synéchies iridocristalliniennes.

 

Copyright T Desmettre. Dernière révision le 30 Juin 1997

© MediaMed - 146b.2.2 page remise à jour 14 04 02

Glaucome.net - Le glaucome sur COCNet