COCNet accueil

INFORMATION PROFESSIONNELLE

COCNet sommaire secteur professionnel

Les liens MediAnnu en ophtalmologie

les pages professionnelles   MediaMed
Les pages professionnelles - sommaire général
sommaire

MedCom Forum annonces commerciales

MedCom

MediAnnonce Toutes nos annonces cession, achat, remplacement, matériel

Les livres en ophtalmologie

MediAdresse, votre carnet d'adresses sur MediaMed


ORGANISMES S'OCCUPANT DES HANDICAPES VISUELS

Dr ZANLONGHI, MS. SANDER, V. NOUREAU, N. PRIGENT, AVITAL L.
Centre Basse-Vision Clinique Sourdille,
3 place Anatole France 44046 Nantes cedex 1

Sommaire

Dr ZANLONGHI Xavier Ophtalmologiste
Laboratoire d'Explorations Fonctionnelles de la Vision
Centre Basse-Vision
Clinique Sourdille
3 Place Anatole France 44046 NANTES Cedex 01 BP 84616
tél : 02 51 83 31 85 / fax : 02 51 83 31 87
Email : xavier.zanlonghi@wanadoo.fr


Création d’un diplôme universitaire (DU)

L’Imagerie et le traitement du signal en ophtalmologie

PR. RIDINGS

1) Intitulé du diplôme

L’Imagerie et le traitement du signal en ophtalmologie

2) Responsable de l’enseignement

PR. RIDINGS Bernard
Service d’ophtalmologie
Hôpital d’adulte de la Timone
264, Rue Saint Pierre
13385 Marseille cedex 05
Tel: 04 91 38 53 12
UFR de Médecine

3) Nature et objectif de la formation

Les nouvelles technologies de l’image apparues depuis peu en ophtalmologie, sont d’un grand intérêt, tant par la précocité des diagnostics qu’elle rendent possibles, que par  l’objectivation des études scientifiques effectuées

Malheureusement, leur haute technicité, et la méconnaissance des systèmes d’analyses en aval de l’acquisition (traitement du signal, traitement d’image) implique une utilisation  partielle en clinique.

Il nous apparaît aujourd'hui opportun, étant donné les perspectives de développement de la numérisation au sein des hôpitaux, d’effectuer un transfert de connaissances des universités scientifiques vers les disciplines médicales, et ceci dans un triple but :

  • Aider à la mise en place de systèmes d'aide aux diagnostics par le traitement d’image

  • Réfléchir à l’intégration optimale de ses technologies, à une pratique clinique quotidienne

  • Donner de nouvelles pistes de recherches grâce aux nouveaux outils de détection et de quantification

L’enseignement est conduit de façon à fournir les connaissances de bases nécessaires à la compréhension des problématiques (principes physiques de l’acquisition de données, traitement de l’information tissulaire : analyse d’image, statistiques, épistémologie....) et vise à donner une autonomie d’action rapide en clinique dès la fin de l’enseignement, grâce aux travaux pratiques (Stages d’étude de cas, familiarisation avec les outils d’analyses)

Le DU parait fournir un bon moyen de formation complémentaire au diplôme principal pour des enseignements de hautes technologies n’étant pas dispensés par ailleurs

Etant donné le caractère novateur de la formation, cette dernière est ouverte à la formation continue

4) Conditions d’inscriptions

Le Nombre de candidats admis à suivre la formation est 30

Le jury de sélection est composé de deux personnes : le responsable de la formation et un responsable technique

- PR. RIDINGS, Professeur des universités, Chef de service d’ophtalmologie de l’hôpital de la Timone

- A BARTHES, Chargée de recherche en traitement d’images à l’hôpital, chargée de cours à la faculté de médecine de Marseille

Les droits d’inscriptions sont :

  • FMC = 4000

  • FP = 6000

5) Durée de la formation

Elle s’effectue dans le cadre d’une année universitaire

6) Nature et organisation des enseignements

120 heures au total, dont 44 dispensées par des enseignants de la Faculté de Sciences, et 76 par des enseignants de la Faculté de médecine.

7) Modalités du contrôle des connaissances

Il se déroule à l’université de médecine :

Il consiste en une session d’examen en juin comprenant :

  • une épreuve écrite d’étude cas ( coefficient 2 )

  • un rapport de stage en analyse d’image ( coeff. 1 )

L’admission est retenue si l’ensemble des notes est supérieur ou égal à la moyenne. (10/20)

Le candidat est éliminé si une note est inférieure à 6

Le redoublement n’est admis qu’une seule fois, si toutefois le candidat a montré son assiduité

Le jury est composé de

  • B RIDINGS : Professeur des universités, Chef de service d’ophtalmologie de l’hôpital de la Timone

  • B SIMON : Directeur du laboratoire de Télédétection et de sciences de l’image (CNRS), Chargé de cours à la faculté de sciences

  • A BARTHES :Chargée de recherche en traitement d’images, chargée de cours à la Faculté de Médecine

Enseignements théoriques (56 h)

Les enseignements théoriques se déroulent à la Faculté de Médecine et dans le service du professeur RIDINGS . Ils commencent à partir du 15 octobre et se terminent le 30 février à raison de deux jours par mois

1) Les systèmes d’acquisition de l’imagerie ophtalmologique ( 20h )

A) Bases physiques et utilisation des différents systèmes d’acquisition (10h)

  • a) Echographie

  • b) Scanners RX

  • c) RMN, IRM

  • d) Angiographie rétiniennes

  • e) Tomographie en cohérence optique

  • f) Microscopies spéculaire et confocale

  • g) Ophtalmoscopie laser à balayage

  • h) Vidéo topographie informatisée

B) Contrastes, réponses tissulaires et pathologies ( 12h )

  • Précautions et limites, qualité de l’information, exemple de cas concrets, le numérique

2) Le traitement de l’information (36 h)

A) Traitement d’image (20 h)

  • a) Techniques de l’image (4h) - Techniques de numérisation, techniques de transfert, formats d’images, sauvegarde, techniques d’archivages

  • b) L’aide au diagnostique par le traitement d’image (10h) - Techniques d’améliorations des images, techniques d’extraction des informations : signature spectrale, seuillages, filtrages de convolutions, opérateurs arithmétiques, analyses texturales, morphologie mathématique, analyse comparative des différents algorithmes

  • c) Techniques de mesures automatiques d’objectivation des informations (4h) - Mesures quantitatives, facteurs de formes, mise en relation des phénomènes, analyse des précocités diagnostiques par l’image

  • d) Suivre les patients dans le temps (2h) - Techniques de superpositions, choix d’amers, mesure du temps, solutions logicielles

  • e) La visualisation tridimensionnelle de l’information (4 h) - Techniques, réalisation, contraintes matérielles, exemple d’applications cliniques

B) Statistique (8h)

  • a) L’Estimation statistique (4h) - Problèmes et principales méthodes de résolution; risques d’erreurs

  • b) Les bases de données médicales (4h) - Méthodes de requête, tri et analyse des informations

C) Epistémologie (8h)

  • a) L’analyse d’images, la statistique et la recherche (4h) - Méthodologie de mise en place, démarche de mise en place d’outils propres (programmation, macro commandes) fonctionnement des laboratoires, erreurs les plus courantes, questions d’éthiques

  • b) L’analyse d’images, la statistique et la pratique clinique courante (4h) - Solutions matérielles, solutions logicielles

Enseignements pratiques (64 h)

Les enseignements pratiques sont effectués sous forme de stages de quatre jours, dans les laboratoires CNRS de La faculté de sciences. Ils se déroulent du mois de mars pour la première session, au mois d’avril pour la seconde. Ils sont encadrés conjointement par les ingénieurs de recherche du laboratoire et du service d’ophtalmologie

La capacité maximale des stages est de 12 étudiants. Deux sessions de stages sont donc prévues.

Stage 1 (32h)

  • Utilisation des algorithmes de traitement de l’image ( STSI : Service de télédétection et de sciences de l’image, CNRS )

  • Familiarisation avec la matériel nécessaire pour le calcul assisté par ordinateur

  • Analyse algorithmiques, Application de cas concrets, Utilisation de logiciels statistiques

Stage 2 (32h)

  • Comment organiser une recherche clinique avec l’aide du traitement d’image

  • Résolution de problèmes cliniques par traitement d’images

  • Faisabilité, avantages et contraintes des recherche clinique par le traitement d’image


Ateliers d'Ophtalmologie Pratique :AOP

Vendredi 10 et samedi 11/12/99 Paris

“DIABÈTE, QUOI DE NEUF ?”

Hôpital Intercommunal de Créteil - Amphithéâtre René Descartes 40 Avenue de Verdun - 94010 Créteil Cedex

Vendredi 4 février 2000

Tél. : 01 45 17 52 22 ou 01 45 17 52 21

Secrétariat Scientifique Professeur Gisèle SOUBRANE, Secrétariat Organisateur Mme Béatrice ROUSSEAU Fax : 01 45 17 52 66

Inscription. Les droits d’inscription sont de 200 F versés sous forme d’un chèque à l’ordre de l’ACERO, adressé au Secrétariat organisateur. Une attestation sera délivrée. 10 places gratuites sont réservées pour les DES et DIS.

Soirées de la SOBRE (Société Bourguignonne pour la Recherche et l'Enseignement en Ophtalmologie)

Chateau de Gilly les Citeaux

Renseignements Service d'Ophtalmologie, CHU Hopital Général, 21000 Dijon tel : 0380293756

Les Mardis de FONDATION OPHTALMOLOGIQUE ADOLPHE DE ROTHSCHILD

Salle de Conférences (1 er sous-sol), Fondation Ophtalmologique A. de Rothschild 25/29 Rue Manin - 75019 PARIS

“Morceaux Choisis” 4 à 6 cas cliniques sélectionnés présentés par les Internes ou Assistants et invitation externe avec participation interactive de l’audience

Service d’Ophtalmologie de : T. HOANG-XUAN, P. de LAAGE de MEUX et S. MORAX. Secrétaire coordonnateur : Dr Serge DOAN Secrétariat : 01 48 03 64 86 Bureau : 01 48 03 64 89 Fax : 01 48 03 64 87

Inscription gratuite


CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BREST     Professeur Joseph COLIN

FORMATION MEDICALE CONTINUE - 9ème SYMPOSIUM SUR LA CORNEE

-------------------------

LA CONTACTOLOGIE PRATIQUE
"EN DIRECT : ADAPTATIONS DE PATIENTS PAR DIFFERENTS CONTACTOLOGUES"
"EXPOSES SUR LES PROBLEMES ACTUELS DE LA CONTACTOLOGIE"

SAMEDI 13 JUIN 1998 de 9 H à 16 H 30
dans le service d'Ophtalmologie du CHU MORVAN
5 Avenue Foch - 29200 BREST

---------------------------------------------------

Philippe BOURON (Paris)--Gabriel ELIE (Brest)-Marie-Noëlle GEORGES (Nantes) , Roland PAGOT (Strasbourg) - Catherine PEYRE (Paris)
Coordination : Florence MALET

--------------------------------------------------

Renseignements et inscriptions : Secrétariat d'Ophtalmologie

Montant de l'inscription : 500 frs
(Gratuit pour les inscrits du DU de contactologie et les internes : inscription obligatoire).
Réunions internationales 1998
   



Références Médicales Opposables en Ophtalmologie:

LASER EN OPHTALMOLOGIE

  1. Il n'y a pas lieu d'utiliser le laser dans le traitement de la cataracte primitive.

  2. Il n'y a pas lieu de pratiquer une photocoagulation au laser pour des lésions périphériques telles que dégénérescence pavimenteuse, dégénérescence microkystique, lésions pigmentées et drusen périphériques, sauf s'il existe d'autres lésions dégénératives périphériques et sauf si l'autre oeil a eu un décollement de rétine.

  3. Il n'y a pas lieu de traiter au laser les lésions dégénératives maculaires sans néo-vaisseaux sous-rétiniens maculaires, dans le cadre de la dégénérescence maculaire liée à l'âge.

IMPLANTS OCULAIRES

  1. Il n'y a pas lieu de pratiquer l'implantation d'un cristallin artificiel quand, à l'évidence, l'examen ophtalmologique clinique ou para-clinique préopératoire, montre l'impossibilité d'une récupération fonctionnelle postopératoire, en dehors d'exceptionnelles indications à visée esthétique.

  2. Il n'y a pas lieu, en cas de décision d'implantation d'un cristallin artificiel, après un examen clinique ophtalmologique et en l'absence de signes d'appel, de réaliser à titre systématique, d'autres examens complémentaires ophtalmologiques que la biométrie avec calcul de puissance de l'implant.



© 1996 - 2006 COCNet - Iroises  @MD - 6b.14.14 170506