COCNet - Ophtalmologie

 

Glaucome.net - Le glaucome sur COCNet

 

OPHTALMOLOGIE

 

COCNet    

Informations tout public
Accueil

 

Basse vision
Malvoyance

 

Glaucome.net
Glaucome

 

En bref
En bref

 

Agora
Agora

 

 

Liens
Liens

 

 

Informations tout public

 

 

Confort de lectureAgrandissement 22 px. - Cliquer ici

  COCNet accueil COCNet  Informations

Le ptérygion est une pathologie bénigne très commune, surtout chez les Africains. Son ablation chirurgicale peut s’avérer nécessaire, s'il entrave l’axe visuel, s’il entraîne des irritations trop fréquentes ou du fait de son aspect inesthétique.

Ptérygion affleurant l'aire pupillaire. DR Quentin Léveque.Le ptérygion est une lésion qui se développe en triangle à partir de la conjonctive bulbaire, membrane superficielle qui tapisse la surface de l'oeil. Il s’agit en fait d'un repli de la conjonctive qui avance sur la cornée. Certains facteurs favorisants sont retrouvés. Le principal est l'exposition aux radiations solaires. Les pays de grande incidence sont situés entre les deux Tropiques (20 à 30 % de la. population à Hawaï). La poussière, le vent semblent jouer aussi un rôle dans la survenue du ptérygion.

Le ptérygion touche surtout les hommes. Il est le plus souvent bilatéral. C'est le côté nasal de la fente palpébrale qui est atteint en général.

Le ptérygion envahit activement la cornée, jusqu’à provoquer des irritations chroniques, voire des symptômes visuels si l'aire pupillaire est atteinte. Gênant au début par l’inflammation qu’il provoque, responsable de démangeaisons, d’un oeil rouge, il pourra par la suite masquer l’axe visuel.

Seul le traitement chirurgical permet la guérison. L'ablation est simple, consistant en une excision totale de la lésion, nécessitant parfois une autogreffe conjonctivale. Elle s’effectue généralement sous anesthésie locale (gouttes ou injection, une anesthésie générale étant également possible) sans ouverture du globe oculaire.

En post-opératoire, l'oeil sera généralement peu douloureux. Un traitement local (pommade et gouttes) sera proposé par votre chirurgien. Les complications graves sont exceptionnelles, mais la cicatrisation pourra laisser une opacité cornéenne ou un astigmatisme. Cependant, le ptérygion récidive dans 30 % des cas.

FA - 2002


Accueil Information COCNet Informations santé (sommaire)


© MediaMed - 54c.3.1.5 300716

MediaMed Espace Internet Médecine et SantéClinique des Charmilles