Débats listesnof sommaire

Glaucome.net - Le glaucome sur COCNet - pages professionnellesGlaucome et Pachymétrie

25/01/99

Qui peut me repréciser l'utilisation de la pachymétrie (en particulier les limites inf et sup), dans le diagnostic différentiel des HTO et des glaucomes vrais. Cet examen peut il être coté, et quel K ?

Merci d'avance

Vincent Heymann


26/01/99

Cher Ami,

Pour fixer les idées simplement voilà les valeurs compilées de plusieurs publications dont les notres en pachymétrie ultrasonique (épaisseur de la cornée centrale)

Il ya donc des superpositions entre les différentes catégories et il faut insister pour dire que la pachymétrie est une aide au diagnostic mais doit être integrée aux autres donnees (antécédents, données cliniques et surtout progression).

Quel beau sujet pour FOCAL, n'est il pas?

A toi.

Alain Bron


Glaucome.net - Le glaucome sur COCNet - pages professionnelles26/01/99

Un grand bonjour. Juste un petit mot au sujet du GPN: cela a fait mon délice aux temps anciens de mon Internat; j"étais dévolu à Raymond Etienne dans une atmosphère étourdissante d'astuce. Etienne m'avait demandé de chercher tous les sens possibles du mot "normal" qui est sans doute le plus ambigu des mots de notre vocabulaire. Il y a le normal statistique, qui est une moyenne et une courbe gaussienne, le normal "pour soi" ( pour un oeil donné, il y a une norme particulière) une normale parmi les anormaux, etc..à mon avis, il faut se méfier de ce mot comme de la peste. On avait l'habitude de ne parler de glaucome que pour les yeux qui ne supportent pas (pour des milliers de raisons) la pression qui y règne. c'était ce qu'au cours d'une séance arrosée au Whisky avec Duke-Elder, nous avions écrit en lettres d'or. désolé de jouer au vieux..

L'affreux J.R.


27/01/99

Une thèse de médecine indispensable à lire pour éclairer notre définition du "normal": "essai sur quelques problèmes concernant le normal et le pathologique" par G. Canghilhem ou encore "le normal et le pathologique" du même auteur, collection quadrige, paris, PUF 5eme edition,1994.

Amicalement,

Xavier Nasica


27/01/99    Quel K ?

K10 (Kératométrie et/ou pachymétrie cornéenne)

Olivier Trouvé


Glaucome.net - Le glaucome sur COCNet - pages professionnelles28/01/99    Angoisse métaphysique

J'avoue ne pas comprendre le courrier de notre ami Alain Bron.

Pour être clair , au risque d'être lourd.

Ai-je bien compris ?

Dans l'autre sens ne pourrait-on déterminer, le facteur correctif à moduler en fonction de l'épaisseur cornéenne.

Est-il possible d'éclairer ma lanterne ??

Amitiés

Pascal Kogon


29/01/99

Cher Collègue Kogon

Je trouve que votre interprétation du problème pachy-glaucome est super ! C'est une résumé hautement didatique de cette question et je suggère à tous les profs (encore en activité!) de l'intégrer dans leurs exposés pratiques.

Bravo et continuez, vous serez bientôt prof !

Mister Q


02/02/99

Cher Ami

Merçi de votre intérêt pour pachymétrie et interprétation de la PIO.

Vous avez parfaitement résumé. Quelques petits points de détail pour vous libérer totalement.

> Je suspecte un GPN, l'épaisseur cornéenne est normale, je le traite comme actuellement, c'est à dire difficilement?? L'épaisseur cornéenne est diminuée, je le traite comme une GPAO classique ???

En fait il s'agit de la même entité clinique. J'ai souligné ici l'excellent éditorial du rédacteur en chef du Journal of Glaucoma : 'le conte du glaucome à pression normale'. La récente publication sur la NTG study group a clairement montré l'intérêt d'une baisse presionnelle dans le soi disant GPN (Hitchings l'avait publie il ya 2 ans°. Il faut abaisser la PIO des GPN avec une pachymétrie faible, c'est tout a fait logique.

> J'ai un patient fort myope (qui est déjà un facteur de risque de GPAO), j'effectue une pachy pour savoir à partir de quelle TO, je m'inquiète et je peux motiver le malade (sans attendre une atteinte de son champ visuel) pour une surveillance et un traitement éventuel??

Vous placez ici la notion de PIO cible dont vous trouverez quelques commentaires dans un éditorial de Visions Internationales il y a un mois et qui résume la PIO cible.

Mefiez vous, les myopes ont le plus souvent une cornée épaisse, et l'interprétation du champ visuel, de la papille et des fibres optiques, n'est pas toujours simple chez le myope.

Ca y est, vous êtes pris par la pachymétrie et le doûte vous habite, ce qui est bon pour vos patients.

Bien a vous.

Alain Bron Glaucome.net - Le glaucome sur COCNet - pages professionnelles


03/02/99

Et la directrice de la Mutualité Sociale Agricole de la Sarthe, dans tout ça ? N'oublions pas qu'elle est à l'origine de ces échanges passionnants.

Après les éprouvantes révélations d'Alain Bron, peut-elle poursuivre son projet de dépistage du glaucome par tonométries massives ... ?

Amitiés à tous

Georges Laroche


Débats listesnof sommaire

 sur le site du On en a parlé sur Listesnof

RETOUR

les annonces MediAnnonce

© MediaMed - 366b.1.2 page remise à jour  14 04 02

Glaucome.net - Le glaucome sur COCNet